UNE CUVÉE HOMMAGE

La volonté de créer une cuvée « Hommage à Maurice Gay » est apparue comme une évidence pour les hommes qui œuvrent dans la continuité de ce pionnier de la viticulture valaisanne. Ce grand vin, d’une belle envergure, révèle un bouquet complexe où la cerise noire, si typique du Cornalin, s’allie aux arômes poivrés du Merlot. Doté d’une belle vivacité et d’une superbe structure tannique, élevé durant 20 mois en barriques de chêne, ce nectar est prédestiné à une longue garde.

"Plus qu’un nectar, c’est un patrimoine

que vous allez déguster."

 
 

AU COMMENCEMENT

En 1949, Maurice Gay reçut en héritage de son père Jean, outre plusieurs parcelles de vignes, tout l’amour et la passion que l’on peut vouer à la vigne et au vin. Tout au long de sa vie, il œuvra à étudier l’ampélographie, à sélectionner les meilleures parcelles, à connaître la composition des sols et à apprivoiser l’élevage en barriques.

Ainsi, Maurice Gay devint rapidement l’un des précurseurs des vins de qualité en Valais. Depuis, d’autres générations ont repris le flambeau afin de pérenniser son prodigieux travail. Aujourd’hui, cette grande maison du monde viticole valaisan œuvre à replanter des cépages autochtones exemples parfaits de la symbiose qui s’opère lorsque savoir-faire et nature se marient.

UN HÉRITAGE

Actuellement, les vignerons et œnologues de la maison, dignes héritiers de Maurice Gay, collaborent étroitement pour proposer une gamme de vins couvrant toute la richesse des crus du Valais. La volonté de créer une cuvée « Hommage à Maurice Gay » est apparue comme une évidence pour les hommes qui œuvrent dans la continuité de ce pionnier de la viticulture valaisanne. Mais un vin de cette qualité, alliant la finesse des crus suisses d’exception à une garde digne des grands de ce monde, ne s’est pas fait en un jour. Il a d’abord fallu commencer par étudier de près chaque cépage afin d’arriver à l’équilibre idéal et ainsi déterminer le cru qui saura faire honneur à Maurice Gay.

Ce cépage est reconnu pour être le calvaire des vignerons tant il demande de patience et d’expérience à la vigne afin de pouvoir exprimer toute sa quintessence. Bien cultivé, il est toutefois l’un de ces joyaux que l’œnologue vinifiera avec le plus grand soin pour en faire ressortir toute la finesse, la subtilité et le fruité. Ce cépage autochtone va apporter son côté fougueux à l’assemblage.

CORNALIN

MERLOT

Ce cépage international, qui apprécie le climat valaisan, a été retenu pour sa structure, ses arômes solides et ses tannins.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ces deux cépages composent cette grande cuvée hommage, signe de l’attachement de Maurice Gay au terroir et aux traditions et de sa grande ouverture sur le monde.

 
 

LA SÉLECTION PARCELLAIRE

Une fois les cépages identifiés, il s’est agi de sélectionner les parcelles qui allaient permettre de créer ce cru d’exception en fonction de leur ensoleillement, ainsi que de la composition et de l’irrigation des sols.

Le vin est issu des vignes de quatre parcelles au total : le Merlot est planté sur les communes de Conthey et de Chamoson, alors que le Cornalin provient de Sierre et de Fully. Mais l’histoire ne s’arrête pas là car il aura encore fallu attendre plusieurs années consacrées à la taille de la vigne et à l’aménagement de l’environnement avant d’obtenir les faibles rendements souhaités. C’est le 4 octobre 2014 que les raisins destinés à l’élaboration de ce grand vin ont été vendangés. Il en résulte un merveilleux moût, pur, concentré et doté d’un beau taux de sucre naturel, qui satisfait pleinement les œnologues de la maison Maurice Gay.

CLIQUEZ SUR LES LIENS CI-DESSOUS POUR PLUS D'INFORMATIONS SUR LES PARCELLES :

Fully  -  Chamoson  -  Conthey  -  Sierre

 

Après une première macération préfermentaire à chaud, suivie d'une vinification traditionnelle, le nectar s’est affiné en barriques bourguignonnes de 228 litres de chêne français pendant pas moins de 20 mois.

 

C’est ainsi qu’est née la cuvée « Hommage à Maurice Gay » aux tannins fins et soyeux.

 

LA VINIFICATION

 

HOMMAGE À MAURICE GAY

Valais AOC 2014

Cornalin & Merlot

Une merveille à la robe d’un rouge profond aux reflets rubis. Subtil et intense, le nez révèle des senteurs fruitées, d’épices et de torréfaction, puis  des arômes de cerise noire, typiques du Cornalin, soutenus par le poivré du Merlot. L’élevage en barriques apporte des notes de chocolat, de vanille et de caramel. L’attaque, d’une grande souplesse, développe une belle amplitude et de la rondeur. D’une belle vivacité, d’une grande et soyeuse structure tannique, ce cru offre concentration et longueur en finale.

 

Un vin de plaisir pour aujourd'hui, qui offre également un bon potentiel de garde pour l'avenir.

CHF 76.- / bouteille

Coffret de 1 ou de 3 bouteilles

Ce cru d’exception s’accommode à merveille de plats de fête et assurément de viandes rouges comme un filet de bœuf d’Hérens accompagné d’une sauce aux morilles. La chasse est évidemment un accord subtil qui se marie parfaitement avec les tannins de cette cuvée. Laissez-vous inspirer par les plats typiques de gibier des montagnes valaisannes comme des médaillons de chevreuil au génépi, un rack de cerf aux châtaignes ou un civet de chamois au Cornalin ou encore, pour les amateurs de viandes plus douces, par un rôti de veau au « crève-à-fous ».

ACCORD METS-VINS

Hérens

Hérens

Rack de Cerf

Rack de Cerf

Chocolat

Chocolat

Morilles

Morilles

Spaetzli

Spaetzli

Enfin, nous vous conseillons également de déguster l’«Hommage à Maurice Gay» pour lui tout seul afin d’en faire un moment de méditation. Agrémentez cette expérience d’un carré de chocolat noir, fermez les yeux et laissez-vous emporter par un voyage au-dessus des Alpes.

 
 

LES HOMMES

Ce cru est un véritable hommage au travail exceptionnel des femmes et des hommes qui façonnent la terre, subliment les raisins et vinifient leurs nectars pour en faire de grands vins procurant de si belles émotions.

 

A l’image de tous ceux qui ont contribué à la naissance de ce joyau avec une mention particulière pour les vignerons Pierre-Elie et son père Emmanuel Carron, les frères Pierre et Frédéric Germanier, Louis Epiney, sans oublier Patrice Carruzzo notre fidèle chef de culture depuis près de 20 ans ainsi que nos œnologues Thierry Ciampi et André Hotz.

© 2019 - Maurice Gay SA Chamoson

Credits : Maurice Gay SA / © AVTC-Christian Hofmann / © Diane Constans-Marsens / © Pierre-Michel Delessert